Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ... je suis du Québec, Canada.

Moderators: BarbaraSher, Tituba

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ... je suis du Québec, Canada.

Postby Urantien » Thu Jun 10, 2004 6:16 pm

Bonjour à tous, Certainement, je désires jaser avec des gens en francais. Je viens juste de m`inscrire sur ce forum et je suis avide d`améliorer ma situation personnelle. Savez-vous s`il existe des groupes de soutient au Québec ??? Amitiés, Urantien
Urantien
New User
New User
 
Posts: 1
Joined: Thu Jun 10, 2004 6:00 pm

Postby SusanLynn » Fri Jul 23, 2004 11:35 pm

Salut Urantien. Ca va? Comment as-tu trouve BS? Ses livres? Les <<videos>>? (Comment le mot <<video>> se dit en francais? Je sais pas s'il y a des groupes en Quebec. Moi, je suis en Californie. Je suis nee a Cleveland, Ohio. Ca fait quatorze ans ici en Californie. J'ai fais des vacances a l'Ontario quand j'avais treize ans mais jamais en Quebec. J'aimerais bien voir Montreal et Quebec. J'adore la neige et quand le temps fait frais ou bien froid. J'en ai marre de la chaleur ici en Californie pendant l'ete. J'ai passe le weekend de \"Thanksgiving\" americain de 2003 a Vancouver, B.C. La j'ai regarde la tele en francais . . . parfois j'ai pa saisi ce qu'ils disent a cause de l'accent canadien/quebecois et aussi les expressions du francais quebecois. J'ai etudie le francais au lycee american pendant quatre ans et a l'universite. J'ai passee l'annee scolaire de '96-'97 a l'Aix-en-Provence. Maintenant, j'ai pas d'amis francophone, je ne lis pas assez de journals, de literature . . . mais il faut recommence . . . c'est pas juste de gaspiller ce que j'ai appris pendant des annees. Je travaille comme secretaire aux avocats. Ces sont les avocats de brevets. Ca m'ennuie et il faut changer ma vie, changer mon travaille et retrouver mes passions. Je gagne pas mal d'argent mais alors, mon ame . . . ca tue mon ame. :cry: Mes pensees serpentent . . . Urantien, j'espere que tu vas nous dire ce que tu fais maintenant et ce que tu as envie de faire pour miex vivre. -Susan
SusanLynn
New User
New User
 
Posts: 3
Joined: Fri Jul 23, 2004 10:56 pm
Location: Northern California

Postby Jane B » Fri Aug 27, 2004 1:21 pm

Salut vous deux! Moi aussi je viens du Québec et je suis bilingue. SusanLynn, je trouve ça drôle de voir quelqu'un de la Californie se plaindre qu'il fait trop chaud et vouloir venir dans le froid. Ici tout le monde se plaint des hivers trop froids et beaucoup de gens passent les fêtes dans le sud! On n'est jamais content! SusanLynn, si tu veux améliorer ton français, le meilleur conseil que je peux te donner serait de regarder beaucoup de films ou de télévision en français. Ici la langue seconde est l'anglais, et parmi mes amis et les gens dans mon entourage pour qui l'anglais est la deuxième langue, j'ai toujours trouvé que ceux qui le parlaient le mieux étaient ceux qui regardaient des émissons de télévision en anglais. En passant, \"video=vidéo!\" Presque la même chose!
Jane B
Veteran Poster
Veteran Poster
 
Posts: 661
Joined: Sat Jun 26, 2004 10:11 am

Postby DakotaDarling » Fri Aug 27, 2004 4:03 pm

Salut tout le monde! Ca fait longtemps que j'attends un peu d'activite ici - bienvenu a nous tous! Je suis ecossaise mais j'ai vecu 11 ans en France - et comme c'etait en tant qu'adulte, c'est 'mon pays' autant que l'ecosse. Surtout que les 5 dernieres annees j'etais en grece. Maintenant je suis au Texas, mais combien de temps ca durera, Dieu seul le sait. Je suis allee au Quebec pour des vacances il y a assez d'annees, et J'AI ADORE!!!! Je voulais partir tout de suite y vivre, bien que la chaleur c'est plutot mon truc donc l'idee de tant de neige etait un peu dingue. Enfin, j'ai quitte mon mari et suis retournee en angleterre pour faire des etudes a la place. On etait super bien accueilli, faut le dire, car on venait du 'vieux pays'! Bref, j'ai un peu le mal du pays en ce moment et discute d'aller gerer un hotel avec un couple d'anglais dans le Loire: ils ne parlent pas vraiment le francais... Faut faire un peu de pratique moi aussi - car je n'ecris plus et ca se voit! Mmmm... faudrais peut-etre commencer par installer ce qu'il faut pour ecrire avec les accents - LOL (? comment on dit ca?)
DakotaDarling
Experienced Poster
Experienced Poster
 
Posts: 186
Joined: Mon Aug 04, 2003 10:01 pm
Location: New! Andalucia, Spain

Postby Minilee » Sat Aug 28, 2004 6:21 am

Bon, moi aussi je suis canadienne française. La langue au Québec est bizarre; si vous voulez apprendre un bon français, ne venez pas ici. Attendez de maîtriser la langue avant. Mon copain est anglais d'Ontario et il a assimilé le joual (dialecte) québécois. Couplé avec son accent carribéen/anglais, c'est pas beau à entendre. Il sonne comme un paysan. En contrepartie, les français de France nous assomment de recommandations sur la langue car, pour eux, nous sommes de vulgaires colons. C'est pas facile d'avoir un océan qui nous sépare de nos racines et des millions d'anglais autour de nous. C'est super l'fun que ça parle français ici!
Minilee
Experienced Poster
Experienced Poster
 
Posts: 58
Joined: Tue Jan 20, 2004 11:01 pm

Postby Jane B » Sat Aug 28, 2004 8:23 am

Bon, moi aussi je suis canadienne française. La langue au Québec est bizarre; si vous voulez apprendre un bon français, ne venez pas ici. Attendez de maîtriser la langue avant.
Je ne suis pas d'accord. Selon moi, le français de France n'est pas mieux que le français du Québec: il est seulement différent. Il y a certainement un grand nombre de Québécois qui ne parlent pas bien, mais il y en a beaucoup pour qui c'est le contraire. Et si le français des Québécois se distingue par le joual, celui des Français se distingue par un grand nombre de termes empruntés à l'anglais (\"weekend\" au lieu de \"fin de semaine\", \"shopping\" au lieu de \"magasinage\", enfin, vous comprenez le principe).
En contrepartie, les français de France nous assomment de recommandations sur la langue car, pour eux, nous sommes de vulgaires colons.
Êtes-vous familière avec l'Office de la Langue Française? Cet organisme québécois se consacre entièrement à la préservation du français au Québec, et formule également une panoplie de recommandations. C'est grâce à eux si des termes comme courriel, pour ne donner qu'un exemple, sont passés dans l'usage dans l'ensemble de la francophonie. Des fois même je trouve qu'ils vont trop loin! Ayant étudié les langues, je peux vous assurer qu'il y a des Québécois qui sont très soucieux de soigner leur français, et que le français de France comporte ses défauts aussi.
C'est pas facile d'avoir un océan qui nous sépare de nos racines et des millions d'anglais autour de nous.
Je sens un esprit nationaliste chez vous. :oops: Est-ce que je me trompe? :wink:
Jane B
Veteran Poster
Veteran Poster
 
Posts: 661
Joined: Sat Jun 26, 2004 10:11 am

Postby Minilee » Mon Aug 30, 2004 8:17 am

Que la langue du Québec soit pire ou pas, cela n'a certainement aucun effet sur le dictionnaire Larousse ou même les français eux-même. Si quelqu'un veut apprendre un français standard, tel que compris dans la plupart des pays francophones, la référence est la France et son français. Quelqu'un qui viendrait au Québec pour pratiquer son français à commander de la poutine n'en aurait pas pour son argent. L'Office de la Langue Française, je connais. C'est cette organisme qui demande aux compagnies anglophones qui font affaire aux États Unis de répondre au téléphone en français pendant que les employés de compagnies francophones utilisent un franglais peu savoureux durant leurs \"meetings\". Durant un tel \"meeting\" d'environ 20 minutes seulement, pour me désennuyer, j'ai pu compter 16 mots anglais, de \"c'est pas fair\" à \"c'est un gros challenge pour nous autres.\" Je dois dire toutefois que le dictionnaire de l'Office est vraiment utile. Leur police par contre, à part d'embêter les gens, n'a pas un grand effet sur les entreprises et les individus qui les composent. Quant à votre question sur mon nationalisme, je ne pense pas qu'être souverainiste (si c'est ce que vous entendez par \"nationaliste\") soit nécessaire pour constater que les québécois ont des racines françaises et qu'ils en sont coupés tout en étant entourés d'anglophones. Aussi, je ne me considère pas comme nationaliste.
Minilee
Experienced Poster
Experienced Poster
 
Posts: 58
Joined: Tue Jan 20, 2004 11:01 pm

Postby Jane B » Tue Aug 31, 2004 8:06 pm

Il est vrai que la France constitue une référence en matière de langue et c'est sans doute un endroit privilégié pour apprendre le français; on pourrait dire que de façon générale, c'est en France que l'on retrouve une langue qui se rapproche le plus du français dit \"standard\", si cette notion existe réellement; par définition, le français dit \"standard est une langue dépourvue d'idiomes, d'inflexions ou d'expressions propres à une culture donnée; or, en pratique, chaque culture a ses idiomes et ses expressions. Et même à l'intérieur de la France, d'une région à l'autre, l'on retrouve des vocables et des dialectes différents, certains s'éloignant considérablement du français \"standard\". Il est donc pratiquement impossible d'apprendre le français dans une région ou un pays quelconque sans assimiler quelques expressions idiomatiques qui risquent de ne pas être bien comprises par les autres francophones. Toutefois, deux francophones provenant d'endroits différents, qu'ils soient de France, du Québec ou d'ailleurs, et qui maîtrisent bien leur langue n'auront pas de difficultés majeures à se comprendre, même si leurs dialectes ont certaines différences. C'est en ce sens que je veux dire que le français d'une région donnée n'est pas meilleur ou moins bon qu'un autre, il est simplement différent. D'ailleurs, les rédacteurs du Petit Robert, la référence première de la langue française, ont reconnu ces subtilités (et parfois aussi grossièretés!) en recensant un grand nombre de régionalismes québécois et d'idiomes propres à d'autres cultures. En somme, mon point de vue est qu'une personne voulant apprendre un français \"correct\" peut très bien y parvenir en France, au Québec ou ailleurs, à condition de ne pas tomber sur des personnes dont le parler s'éloigne trop du français \"standard\", ou de choisir une région où c'est le cas pour la majorité des gens. Mais à mon avis, de telles éventualités peuvent se produire autant en France qu'au Québec; l'on pourrait autant \"gâcher\" son expérience d'apprentissage du français en côtoyant des Québécois dont le joual ressort à tous les deux mots, qu'en fréquentant des parisiens dont l'argot fait partie intégrante du discours, par exemple. Pour ce qui est de l'OLF, je n'oserais jamais admettre que j'appuie l'ensemble de leurs politiques et de leurs activités. Exiger que les anglophones communiquent en français avec les États-Unis n'a aucun sens, et il y a beaucoup d'autres exagérations et propositions loufoques (le Grand Dictionnaire Terminologique propose notamment le terme \"courrier escargot\" comme équivalent de \"snail mail\"). Je voulais simplement souligner le fait que cet organisme a fait un certain nombre de recommandations qui ont été reconnues par l'Académie française et qui sont passées dans l'usage pour l'ensemble des francophones, ce qui laisserait croire qu'une certaine crédibilité est accordé au français du Québec au sein de la francophonie. Et effectivement, par \"nationaliste\" j'entendais \"souverainiste\". Je suis sautée à cette conclusion sans doute parce que j'ai l'habitude d'entendre de tels propos venant de gens souverainistes, mais vous avez tout à fait raison de dire que l'on peut avoir un tel point de vue sans forcément être souverainiste.
Jane B
Veteran Poster
Veteran Poster
 
Posts: 661
Joined: Sat Jun 26, 2004 10:11 am


Return to French Forum

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest

cron